Genèse

Remplir les vides et combler les espaces
Une histoire d’histoires parsemées
À lier

Né à Brest le 19 mai 1987 dans une clinique désormais disparue, je suis l’aîné d’une fratrie de trois. Mon père est Morbihannais, ma mère Costarmoricaine. En 1999, leur séparation est officialisée et l’éclatement familial chamboule durablement mon esprit. L’herbe étant plus verte ailleurs, je décide de fuir d’orienter mes études en Alsace.

Père Morbihannais, mère Costarmoricaine : Breton pur jus ? Vraiment ? À 23 ans, de ma chambre d’étudiant, je décide de creuser. Soutenu dans cette démarche par ma mère, je commence avec mes premiers outils : Google, Facebook et Copains d’Avant. Très vite, une cousine éloignée m’oriente vers les Archives Départementales des Côtes d’Armor et ses actes numérisés : la greffe prend durablement, la passion s’installe.

Cependant, je me trouve rapidement submergé et, par manque d’organisation, croule sous les informations, actes, dates, noms et lieux ; je me disperse, recommence plusieurs fois les mêmes recherches, perds du temps et – surtout – mes repères. Mon arbre Geneanet est alors à l’image de la situation : volumineux, fouillis, déséquilibré et sans relief.
Alors que je cherchais à structurer mon passé, je m’y suis englué.

Ces trois dernières années, la flamme des débuts avait progressivement perdu de son intensité ; de gros changements dans mes vies personnelle et professionnelle y contribuant très fortement. Mais les braises étaient restées bien chaudes, le feu prêt à reprendre au moindre souffle d’oxygène.

Et on y est…

Aujourd’hui installé dans la région bordelaise, j’ai décidé de reprendre ce projet, sous un angle différent avec les outils adaptés.
Ainsi, rien ne sert de lutter : je n’échapperai pas aux sirènes de la dispersion. Mal utilisées, elles prennent la forme de puissants parasites inhibiteurs ; mais correctement canalisées, elle deviennent de gigantesques abreuvoirs de créativité stimulant mes tripes et portant mon esprit.
Et c’est tout l’intérêt du blog : un cahier de notes pour dessiner l’histoire, un livre de bord pour lier les pointillés de mon passé, un espace flexible à construire progressivement…

Tel l’éther remplissant l’espace des alchimistes,
Je donne du relief à mes racines
Des terres,
D’Argoat

Sébastien

Publicités

10 réflexions au sujet de « Genèse »

  1. Bienvenue chez les généablogueurs ! Pour les bons conseils en organisation, ne pas hésiter à consulter, entre autres, le site de Sophie Boudarel, La gazette des ancêtres…. ainsi que la communauté qui n’hésite pas partager ses bonnes idées sur les réseaux sociaux.
    Le principal étant de prendre plaisir aux recherches !
    Je te souhaite un très bon anniversaire et longue vie à ton blog 😊

    J'aime

  2. Bonne chance dans cette nouvelle aventure, Sébastien. Je suis arrivée à la même conclusion que vous, le blog est un bon moyen de valoriser cette mine d’informations générée par la généalogie et dans laquelle on se perd vite si on n’y prend pas garde ! Sinon, j’habite à Bordeaux, n’hésitez pas à me contacter.

    Aimé par 1 personne

  3. Bravo pour ce premier billet. Je viens aussi de sauter le pas et d’ouvrir mon blog. Autre points communs : je suis aussi installée en Gironde et compte quelques ancêtres dans les Côtes d’Armor. Peut-être cousins ? 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s